La démographie de la région
HAUTE MATSIATRA
La population, acteur et cible du développement régional.
La région de HAUTE MATSIATRA abrite 5,6% de la population nationale, dont la plupart sont groupées au sein du district d’Ambohimahasoa (19,4 %) et d’Ambalavao (19,3 %). Une grande majorité se situe en milieu rural (81,6%). Le taux d’alphabétisation (75,5%) au sein de la région figure parmi l'un des meilleurs dans l’ensemble du pays. L’agriculture regroupe le plus de travailleurs (73,7%). L'HAUTE MATSIATRA bénéficie d'une population jeune et active avec un âge moyen de 31 ans. La région capitalise et incite les travaux d’extension des entreprises ou de créations nécessitant des ressources humaines, et ce, suite à son potentiel en matière de capitaux humains
Climat : 14.6
Relief : Mosaïque de paysages
5.6%
Part de la population de la région
31.4 ans
Age moyen de la population de la région
23 034,6 km²
Superficie totale de la Région
Les infrastructures de la région
HAUTE MATSIATRA
Distance entre les villes
3km du centre-ville et à taille modeste
Capacité d'eau fournie
62,2%
Transports routiers
Accessibles par les voitures légères (54,41%)
Les hôpitaux/CSB les ONG
Des cabinets privés, des maternités privées, des hôpitaux et cliniques privés, des cabinets dentaires
Opportunités de loisirs dans la région
Des salles de spectacle, des bibliothèques, un hall d’information et des terrains de sport
Les écoles internationales
EPP, CEG, lycée d’enseignement général, lycée technique, école primaire privée, collège privé, lycée privé général et lycée technique, l’école Nationale d'Informatique
HAUTE MATSIATRA
25 C°
12:00
dimanche 07 mars 2021
Activités économiques
HAUTE MATSIATRA
Le vin, un principal attrait dans la région
Première productrice de vin sur le territoire malagasy, la région se démarque par ses vignobles de qualité et possède une capacité de production d'environ 3.000.000 litres par an. La région compte plusieurs vignobles, les plus réputés étant Lazan’i Bestileo, Cloz Malaza et le Domaine de Mahitasoa. Par ailleurs, les cultures vivrières, telles que le manioc, la patate douce, le haricot, le maïs et bien d’autres, subsistent en une pratique abondamment pratiquée par la population, et ce, afin d’assurer leur autoconsommation.

Faisant partie des hautes terres, la région pratique également :

  • La culture de rente, notamment le café arabica
  • La culture de maraîchères et fruitières (à priori les agrumes)

La région possède 503 905 ha de terrains qui restent encore à exploiter.

Un secteur amplifié
Disposant d’une condition climatique favorable, la région de HAUTE MATSIATRA est adaptée à tout type d’élevages. L’élevage de volaille représente la pratique la plus importante au sein de la région. L’élevage de zébus, des porcs, des caprins et des ovidés s’en suivent également. L’élevage bovin, étant catégorisé comme étant de type extensif, a largement été observé dans les zones de Moyen Ouest.

Quant à l’élevage porcin, de volaille et l’apiculture, sa pratique est surtout constatée dans les hautes terres traversant la route nationale 7.

L’élevage étant désormais un secteur largement développé sur le territoire, tous les 7 districts sont pourvus de vétérinaires.

Un secteur qui tend à être développé
Trois formes de pêches sont les plus observées au sein de la région : 72,90 % : la rizipisciculture représente la plus importante et la plus pratiquée, 71,94 % : la pêche en eau douce et 69,21 % la pisciculture comme que pratique habituelle des communes de la région. Les districts de Fianarantsoa I, Lalangina et Vohibato sont ceux accordant une grande importance à ces trois activités.

Afin d'encourager les acteurs du secteur de la pêche, notamment la pisciculture, ainsi que pour appuyer les paysans, le projet d’appui APDRA a été mis en place. Quatre régions, dont la HAUTE MATSIATRA, en bénéficient actuellement.

Télécommunication
61% des communes ont accès à une connexion par téléphone mobile et 13,4% sont pourvus de connexions par téléphone fixe. En ce qui concerne la connexion internet, 6,1% de la population en sont desservis avec la présence de quelques cyber divisés entre les communes. Par ailleurs, 45% de la commune bénéficient de la communication par BLU.

La région est desservie par les trois principaux opérateurs à Madagascar : Telma, Orange et Airtel. 

Les communes de la région sont couvertes par le 3G (53%) et le 4G (5%).

Par rapport à la fibre optique, les districts d’Ambohimahasoa, de Fianarantsoa et d’Ambalavao en sont principaux bénéficiant de son installation.

Région à vocation touristique
Unique productrice de vin dans toute l’île, la région de HAUTE MATSIATRA fait figure d’attraction par la qualité et la variété de goûts qu’offre ses vins. Ses hectares de vignoble et les usines de transformations garantissent aux touristes une visite des lieux et un avant-goût des disparités de vin. Par ailleurs, le parc Ranomafana, situé à 60km du district de Fianarantsoa, abrite une source d’eau thermale et des espèces végétales endémiques. Forêt tropicale, lémuriens, oiseaux, batraciens sont à découvrir sur les lieux.

Abritant des cascades et de magnifiques chutes d’eau, le parc Ranomafana figure parmi les patrimoines mondiaux de l’UNESCO. Attractif dans son ensemble, le parc Ranomafana attire toujours autant de visiteurs locaux et des touristes.

L’atelier de relais, autrement connu pour être l’usine de fabrication du Karenjy (automobile malagasy), et les produits artisanaux font également figure d'attraction au sein du territoire.

Faisant suite à une telle amplification, la région de HAUTE MATSIATRA possède un ORTF ou Office Régional du Tourisme de Fianarantsoa.

Un secteur largement développé
La région de HAUTE MATSIATRA est réputée pour sa production de thés, notamment le fameux thé de Sahambavy. Unique producteur de thé à Madagascar, cette compagnie assure la consommation du pays par les 20% de sa production. La production de vin dans la région figure également parmi les principales activités de transformation de la région. Par ailleurs, la région possède un fort potentiel en matière de production d’huiles essentielles, dont: l’huile de tagète étant un produit phare de la région, l’huile de VETIVER, l’huile de HELICHRYSE MALE et l’huile de gingembre.

Les activités de transformation de la région sont axées sur : la décortiquerie, la boisson, la transformation de produits agricoles, la menuiserie et scierie, la transformation de bois, fibres, cornes et coquillages, le textile et confection, la lapidairerie, la bijouterie, les travaux métalliques et bien d’autres qui sont à découvrir.

Région à vocation commerciale
La région de HAUTE MATSIATRA accorde une importance capitale au commerce. D’ailleurs, 74,4% des communes ont une place de marché. Les produits agricoles ont largement été constatés en tant que produit phare dans le commerce. D'ailleurs, 151 collecteurs de ces derniers ont été constatés sur les lieux, dont la plupart sont groupées au sein du district de Fianarantsoa.

En ce qui concerne le circuit commercial des principaux produits, le concept reste dans l’optique des ventes aux grossistes, ventes aux intermédiaires et ventes aux consommateurs.

Potentiels économiques
HAUTE MATSIATRA
Annuaire

Découvrez les entreprises de la région et constituez vous votre réseau d’affaire

Pour aller plus loin…
Notre équipe est disponible pour vous fournir des informations et vous guider pour vos investissements à Madagascar