La démographie de la région
HAUTE MATSIATRA
La population, acteur et cible du développement régional.
La région HAUTE MATSIATRA abrite 5,6 % de la population nationale. La plupart est regroupée au sein du district d’Ambohimahasoa (19,4 %) et d’Ambalavao (19,3 %). Une grande majorité des habitants réside en milieu rural (81,6 %). Quant au niveau d’instruction, la population jouit d'un bon niveau d’instruction. Le taux d’alphabétisation au sein de la région est meilleur par rapport à l’ensemble du pays (75,5 %). Fianarantsoa abrite d’ailleurs, l'École Nationale d'Informatique, une université spécialisée et à notoriété internationale. À l'instar de l’ensemble du pays, l’agriculture est le secteur regroupant le plus de travailleurs (73,7 %). Bénéficiant d’une population jeune et active avec un âge moyen de 31,4 ans, la région fait de son capital humain une notoriété.
Climat : 14.6
Relief : Mosaïque de paysages
5.6%
Part de la population de la région
31.4 ans
Age moyen de la population de la région
23 034,6 km²
Superficie totale de la Région
Les infrastructures de la région
HAUTE MATSIATRA
Distance entre les villes
89,7 % des communes sont situées à plus de 11 km du chef-lieu de district
Transport aérien
1 aérodrome
Transport routier
Région desservie par 33 coopératives
Transport ferroviaire
la Région Haute Matsiatra est desservie par la ligne Fianarantsoa-Côte Est (FCE).
Puissance fournie par l’électricité
7.600 kWh
Capacité d’eau fournie
1.883.355 M3
HAUTE MATSIATRA
11 C°
08:00
samedi 31 juillet 2021
Activités économiques
HAUTE MATSIATRA
La région viticole de Madagascar
Principale productrice de vin malgache, la région HAUTE MATSIATRA génère une capacité de production d’environ 3.000.000 de litres par an. Prônant les affinages traditionnels, Lazan’i Bestileo, une grande compagnie viticole sise à Fianarantsoa, offre le choix à ses consommateurs entre le vin rouge, blanc et gris agrémentés par un bouquet riche, reflétant le Betsileo par excellence. La notoriété et le raffinement de ces vins font le renom de la région et attire chaque année de nombreux investissements dans le domaine. Aussi, profitant d’un climat tempéré et d’un sol fertile gorgé d'eau, la région est adaptable à une grande variété de cultures. Elle excelle dans la culture de rente, notamment le café arabica et dans la culture maraichère et fruitière.
Surfaces cultivables : 503.905 ha restent encore à exploiter Quelles cultures y pratiquer ? Céréales : 95,1 % Racine et tubercules : 68,3% Les légumes : 70,7 % Les légumineuses : 70,7 % Cultures industrielles : 31,7% Epices : 18,3% Fruits : 45,1% Autres : 11%
Un secteur avantagé
Bénéficiant d’une condition climatique idéale, la région HAUTE MATSIATRA excelle dans le secteur de l’élevage. Tout type d’élevage y est donc adapté et pratiqué. L’élevage de volaille représente la pratique la plus importante au sein de la région. L’élevage de zébus, des porcs, des caprins et des ovidés s’ensuivent. L’élevage bovin de type extensif a largement été observé dans les zones du Moyen-Ouest. Quant à l’élevage porcin, de volaille et l’apiculture, leur pratique est surtout constatée dans les hautes-terres traversant la route nationale 7.
L’élevage étant un secteur largement développé sur le territoire, tous les 7 districts sont pourvus de vétérinaires. Source : biblio.univ-antananarivo. mg https://www.madonline.com/a-la-decouverte-du-vin-et-des-vignobles-betsileo/
Un secteur qui tend à être développé
Grâce à son importante hydrographie, trois formes de pêches sont observées au sein de la région : la rizipisciculture, la pêche en eau douce et la pisciculture. La rizipisciculture représente celle la plus importante et la plus pratiquée sur les lieux (72,90 %), grâce aux grandes étendues de rizières. La pêche en eau douce (71,94 %) et la pisciculture (69,21 %) occupent également des parts importantes des activités dans la région. Les districts de Fianarantsoa I, Lalangina et Vohibato sont ceux accordant une grande importance dans ces trois activités.
Afin de développer le secteur de la pêche au sein de la région, notamment la pisciculture, ainsi que pour appuyer les paysans dans ce secteur, le projet d’appui APDRA a été mis en place. Quatre régions à Madagascar, dont le HAUTE MATSIATRA, en bénéficient actuellement. Source : APDRA Pisciculture Paysanne
Un développement parallèle à l’expansion économique
Couverte en connexion 3G (53 %) et 4G (5 %), la région HAUTE MATSIATRA profite d’une bonne connexion réseau dans son ensemble. D’ailleurs, une grande part de la population a accès à internet et profite de la présence de nombreux cybercafés. Aussi, les trois principaux opérateurs de la Grande-Île y sont opérationnels. Ce qui permet largement au désenclavement de la région.
Compte tenu d’une telle avancée en matière de réseau, les hôtels pour la plupart des cas, sont équipés de la connexion Wifi. Par rapport à la fibre optique, les districts d’Ambohimahasoa, de Fianarantsoa et d’Ambalavao en bénéficient. Source : Rapport Artec 2018
Région à vocation touristique
Région de vignobles et de plantation de thé à pertes de vues, l’HAUTE MATSIATRA offre des services touristiques authentiques. De plus, le Parc National de Ranomafana figure parmi les destinations phares de la région. Le parc figure également parmi les patrimoines mondiaux de l’UNESCO. Faune et flore endémique abritées par une forêt primaire, la zone attire chaque année scientifiques et touristes du monde entier.
La région recèle également de nombreux sites culturel arborant les richesses du patrimoine Betsileo. Soutenant le tourisme de la zone, la région HAUTE MATSIATRA possède une Office Régional du Tourisme de Fianarantsoa (ORTF). Source : Madagascar Tourisme
Un secteur largement développé
Les activités de transformation de la région sont axées sur : la décortiquerie, la boisson, la transformation de produits agricoles, la menuiserie et scierie, la transformation de bois, fibres, etc. Renommée dans la production de thé, notamment le fameux thé de Sahambavy, la région HAUTE MATSIATRA est réputée pour être l’unique producteur de thé dans toute l’île. Cette compagnie assure la consommation des nationaux par les 20 % de sa production.
La production de vin fait également la renommée de la région. Son potentiel dans le viticole contribue à la notoriété de la région. Par ailleurs, la région possède un fort potentiel en matière de production d’huiles essentielles, dont : l’huile de tagète, un produit phare de la région, l’huile de VETIVER, l’huile de HELICHRYSE MALE et l’huile de gingembre.
Région à vocation commerciale
La région de HAUTE MATSIATRA accorde une grande importance au commerce. D’ailleurs, 74,4 % des communes ont une place de marché. Les produits agricoles ont largement été constatés en tant que produits phares dans le commerce. D’ailleurs, 151 collecteurs de ces derniers ont été constatés sur les lieux, dont la plupart sont groupés au sein du district de Fianarantsoa.
En ce qui concerne le circuit commercial des principaux produits, le concept reste dans les ventes aux grossistes, ventes aux intermédiaires et ventes aux consommateurs.
Potentiels économiques
HAUTE MATSIATRA
Annuaire

Découvrez les entreprises de la région et constituez vous votre réseau d’affaire

Pour aller plus loin…
Notre équipe est disponible pour vous fournir des informations et vous guider pour vos investissements à Madagascar