La démographie de la région
IHOROMBE
La démographie de la région IHOROMBE
La région auparavant très peu peuplée a connu une augmentation remarquable des habitants. Cette croissance est observée surtout dans le district d'Ihosy grâce à la ruée vers le saphir d’Ilakaka. A Ihosy habite ainsi plus de la moitié (68,3%) des résidents de la région. Les jeunes de cette région ont un taux d’alphabétisation de 65,5 % en milieu rural et urbain, ce qui montre un niveau assez bon d’instruction. Les femmes y sont d’ailleurs moins nombreuses par rapport aux hommes.
Climat : Un climat tropical humide toute l’année, sur sa partie orientale (districts d’Iakora et d’Ivohibe)
Relief : La partie orientale est marquée, au Nord et au Sud par des secteurs montagneux
Taux d'alphabétisation dans la région
65.50%
Les infrastructures de la région
IHOROMBE
Infrastructures routières
La majorité des communes sont desservies par une route.
Infrastructures aériennes
1 terrain d’aviation à Ihosy
Puissance fournie en éléctricité
2.469 Kw
Capacité d'eau fournie
19.283 m3
Activités économiques
IHOROMBE
Une grande diversité de cultures
Cette région dispose encore de 35.935 ha de surface cultivable non exploitée sur 70.150 ha. On y trouve majoritairement de la culture vivrière, les habitants pratiquent principalement la production de riz par rapport à d'autres produits. C’est une région qui garde encore son authenticité en prônant les techniques et outils traditionnels.

 Les cultures pratiquées

- 58,1 % des surfaces cultivées est occupée par la culture de riz, 20,9 % sont occupés par d’autres cultures comme le manioc, le maïs, la patate douce, le café, …

- On y trouve aussi de la culture industrielle comme la production de canne à sucre pour la fabrication du rhum artisanal, le « toaka gasy ».

- Plantation de jatropha pour la production de biocarburant et aussi de quelques fruits pour les 6,6 % restants

Un système agro-pastoral
La région IHOROMBE est aussi caractérisée par un système agro-pastoral. Elle est surtout connue pour l’élevage bovin. Ce dernier possède une grande valeur économique et culturelle pour les habitants.

La majorité des habitants pratiquent plusieurs activités en même temps.

Répartition par types d’élevage:

- 70 % des éleveurs et 50 % des agriculteurs optent pour l’élevage bovin, pouvant aller à des gros troupeaux de 1.000 têtes.

- 56,2 % des éleveurs pratique à la fois l’élevage de volailles à part l’élevage bovin, chacun a environ 15 têtes (surtout dans le district d’ihosy). On y trouve aussi l’élevage porcin pratiqué par 3 % des exploitants.

Un secteur appelé à se développer
47% des communes a accès au réseau mobile 3G et 45 % ont accès au réseau mobile 4G. Pour la fibre optique, les communes du district d’Ihosy sont desservies. Comme source d’information, il y a la présence des stations de radio privées et publiques. Grâce à des abonnements télévisés comme Canal plus ou Blueline TV, la région a même accès à des chaînes internationales. On y trouve aussi la présence d’agences de service postal.
Une destination touristique de renommée mondiale
On trouve dans cette région plusieurs sites touristiques potentiels et qui sont renommés mondialement. A voir, l’Isalo avec les atypiques formes de ses massifs ruiniformes, le pic d’Ivohibe, la réserve spéciale de Kalambatritra, etc. Le tourisme dans cette région connaît un essor important. On trouve dans le territoire de IHOROMBE beaucoup d’hôtels dont plus de 10 étoilés. On peut voir l’Isalo Rock lodge, Le Jardin du Roy d’Isalo, Le Relais de la Reine… des lodges grand standing qui se fondent dans le paysage et appréciés dans le tourisme de luxe.
Un secteur réputé pour ses pierres fines
L’activité de transformation de cette région est surtout caractérisée par l’exploitation minière. C’est une région riche en minerais et gîtes dont l’exploitation est promue par le gouvernement. On y trouve surtout l’exploitation des pierres fines depuis la découverte du saphir d’Ilakaka en 1998 (district d’Ihosy). Plusieurs mineurs et revendeurs exploitent sous différentes formes dans tout le territoire, notamment à : District d’Iakora : Lavaraty et Ranotsara avaratra District d’Ihosy : Ranohira et Sakalalina District d’Ivohibe : Antambohobe et Ivongo
Une région à vocation commerciale
On y trouve trois types de commerce : le commerce de gros, le commerce de détail et la collecte de produits locaux. L’endroit est surtout connu pour la collecte de produits locaux comme le maïs, les fruits, l’arachide, le zébu et les volailles. Il existe un large réseau de collecteurs spécialement pour ces produits. Grâce à l’existence des places de marchés dans quelques communes, l’échange et la rencontre entre les commerçants deviennent de plus en plus facile.
Potentiels économiques
IHOROMBE
Annuaire

Découvrez les entreprises de la région et constituez vous votre réseau d’affaire

Pour aller plus loin…
Notre équipe est disponible pour vous fournir des informations et vous guider pour vos investissements à Madagascar