La démographie de la région
VAKINANKARATRA
Découvrez tout le potentiel de la région VAKINANKARATRA!
Premier pôle industriel de la grande île, Antsirabe possède le monopole des activités économiques de la région VAKINANKARATRA. Pour ce qui est de la répartition de la population, 7,8 % de la population nationale se situe sur le territoire, dont la plupart demeure du milieu rural (78,7 %). Estimé à un taux de 81,50 %, le taux d’alphabétisation au sein de la région est important par rapport à l’ensemble du pays. Arborant un bon niveau d’instruction, l’âge moyen des habitants de la zone est de 31,4 ans.
Climat : Tropical
Relief : 19 250 km²
Part de la population de la région
7.8%
Taux d'alphabétisation dans la région
81.50%
Âge moyen
31.4
Les infrastructures de la région
VAKINANKARATRA
Distance entre les villes
Un peu moins de la moitié des chefs-lieu de commune de Vakinankaratra sont accessibles en per¬manence en voiture légère.
Transport aérien
1 aérodrome
Transport routier
Région desservie par plus de 13 coopératives
Transport ferroviaire
une ligne de chemin de fer relie la capitale à Antsirabe
Puissance fournie par l’électricité
2,3 % des districts sont totalement couverts par la JIRAMA.
Capacité d’eau fournie
3,5 % des communes de Vakinankaratra sont approvionnés par la JIRAMA
Activités économiques
VAKINANKARATRA
Un secteur en plein expansion
L’incroyable aptitude du sol à s’adapter à tout type de plantation, l’abondance de l’eau et la diversité du climat font de la région VAKINANKARATRA le principal bassin de production de légumes dans la Grande-Île. La pratique de l’agriculture pour la plupart des communes de la région est surtout à vocation commerciale. Aussi, la région dispose de 641 barrages hydroagricoles fonctionnels répartis respectivement entre les divers districts. Ces barrages représentent les 18 % de ceux existant dans le pays.
Surfaces cultivables : 120.000 ha Quelles cultures y pratiquer ? Fruits : 74,4 % Racines et tubercules : 82,6 % Légumes : 83,7 % Légumineuses : 97,7 % Céréales : 73,3 %
L’élevage, au cœur des activités de la région
L’élevage occupe une place importante dans le développement du secteur économique du territoire. Compte tenu de son importance, le nombre d’éleveurs se multiplie chaque année. Région connue pour son lait, elle génère une capacité de production annuelle importante (30. 000.000 litres). Cet atout lui permet également de faire valoir des activités de transformations, notamment la production de fromage, de yaourt…
En ce qui concerne les formes d’élevages pratiquées dans la région, elle inclut : l’élevage porcin (10 %), l’élevage de volailles (5,3 %) et l’élevage bovin (5,1 %). En petite proportion, mais également constaté d’un ménage à un autre, le cheptel ovin représente un taux de 2,1 % et le caprin à 0,1 %.
Un secteur qui tend à être développé
Innervée de rivières, de fleuves et de cours d’eau, la région est largement avantagée en matière de pêche. Trois formes de pêche y sont d’ailleurs praticables : la pêche en eau douce (36,1 %), la rizipisciculture (18 %) et la pisciculture (16,5 %).
Région à vocation commerciale, la pratique de la pêche en eau douce est surtout réalisée à des fins commerciales. Les investissements dans la professionnalisation de la pêche n’attendent qu’à y être développés.
Un secteur bien développé
La communication s’est exponentiellement évoluée dans la région et ce, grâce à l’innovation technologique qui s’est instaurée sur l’ensemble du territoire malgache. Desservis par les trois principaux opérateurs de Madagascar (Orange, Telma et Airtel), la qualité du réseau sur le territoire est largement répartie.
D’ailleurs, 76 % des communes de la région sont couverts par le réseau 3G et 23 % par le réseau 4 G. L’expansion des activités touristiques et industrielles sur le territoire a également propulsé le lancement de la fibre optique.

Source : Artec 2018

Vakinankaratra, région de la « ville d’eau »
Grâce à ses nombreuses sources d’eau minérale et thermale, Antsirabe, la capitale de la région est surnommée « ville d’eau. La région attire même de nombreux touristes en quête de santé et de bien-être à l’eau minérale d’Antsirabe. La région possède également de nombreux sites naturels et culturels phares. Premier pôle industriel de Madagascar, elle ouvre chaque année ses portes pour des « visites d’industrie » étudiantes ou professionnelles.
Population talentueuse pour l’artisanat, elle offre également à ses touristes des produits faits en bois, en pierre précieuse et semi-précieuse, en cuir, en fibres végétales, en soie, en corne de zébu, etc. Secteur du tourisme en pleine expansion, un Office Régionale du Tourisme Vakinankaratra (ORTVA) a été installés à Antsirabe. Aussi, ses visiteurs ont le choix parmi plus de 1.000 chambres en capacités d’hébergement.
Un secteur participant au développement de la région
Les activités de transformation de la région se penchent sur 9 axes phares : la décortiquerie, la menuiserie et scierie, les travaux métalliques, le textile et la confection, la lapiderie et bijouterie. De grandes compagnies renommées, notamment la société STAR et SOCOLAIT, ont également leurs usines de fabrication situées au sein de la capitale de la région. Par son renom dans la production de lait, la région fait également appel à toute transformation de produits à base de produits laitiers (le fromage, le yaourt…).
La région est également dotée de potentialités en matière de production d’huile essentielle, notamment l’huile de VETIVER et l’huile de HELICHRYSE MALE. Une activité, qui, d’ailleurs, figure parmi les principales activités de transformation de la région.
Région à vocation commerciale
Le commerce occupe une place très importante au sein de la région. En termes d’infrastructures commerciales, elle y est relativement élevée. D’ailleurs, la plupart des communes du VAKINANKARATRA possèdent des marchés (90,7 %). Pour ce qui est des marchés aménagés, 72,1 % des communes en disposent.
Le système de commerce se base sur la vente aux grossistes, la vente aux intermédiaires et la vente en détail. Toutefois, les collecteurs et grossistes sont remarqués pour être les principaux clients de la région. 74,2 % des produits agricoles sont achetés par ces derniers. Pour ce qui est des intermédiaires, leurs achats constituent les 12,9 % des produits agricoles de la région. La vente aux consommateurs rassemble 12,9 % des produits agricoles.
Potentiels économiques
VAKINANKARATRA
Annuaire

Découvrez les entreprises de la région et constituez vous votre réseau d’affaire

Pour aller plus loin…
Notre équipe est disponible pour vous fournir des informations et vous guider pour vos investissements à Madagascar